Spies Of Warsaw : 2e cas de co-production

IMG_6638

La production est un processus compliqué qui se complexifie encore plus lorsqu’elle s’effectue avec d’autres partenaires. Nous allons nous pencher aujourd’hui sur un autre cas de coproduction commandé pour la BBC4, « Spies of Warsaw » , qui est adapté des romans historiques d’Alan Furst. Le programme a été produit par Fresh Pictures, entité britannique, et Apple Film Production, société polonaise. Mêlant amour, méfiance et trahison, il conte les destins de personnages avant la Seconde Guerre Mondiale, et en particulier à la frontière Germano-polonaise. Le protagoniste principal est interprété par le talentueux David Tennant, ancien interprète de Doctor Who.

Ben Donald, producteur délégué des drames internationaux à BBC Worldwide, avait développé des liens d’amitié avec Dariusz Jablonski de Apple Film Production. Lorsque le projet est arrivé, ils y ont vu un projet qui aurait pu être tourné en Pologne mais il fallait aussi déterminer s’il ne pouvait être tourné dans des locations de tournages habituelles. Ils avaient donc le script, et il a donc fallu tirer un bilan concernant le lieu mais aussi le coût et le budget. Pour faire face à ces contraintes, TVP, diffuseur polonais, a intégré le projet sous certaines conditions pour la Pologne. Cependant, l’idée s’est vendue facilement en interne à TVP. Cependant, il y eut quelques tensions internes car la télévision polonaise avait subi auparavant des expériences désagréables avec des télévisions étrangères, dans les acquisitions ou coproductions. C’est pour cela que des éléments polonais, et pas seulement de Varsovie, ont été intégrés au programme.

Malgré ces bases solides, la production a du faire face à de nombreux challenges, le tout premier étant le financement. En effet, BBC 4 a droit à un budget moins conséquent que BBC 1 et BBC 2. De plus, pour un show historique, il faut aussi décider du lieu de tournage – dans ces cas-là qui sont souvent à Dublin, en République Tchèque ou Hongrie – et des remises possibles. Dariusz explique ensuite qu’il voulait absolument que la série soit tournée en Pologne car les chaînes polonaises sont encore assez fortes pour produire eux-mêmes du contenu. Pour filmer à Varsovie, Dariusz a du convaincre les partenaires.

Le représentant de TVP a également expliqué que les coproductions étaient un moyen efficace de porter du contenu de qualité à l’écran. Le fait que la BBC soit connue a permis de pousser le projet car les diffuseurs publics sont assez réticents à des projets risqués, n’étant pas dans une bonne tenue financière en Europe de l’Est.

La vision que Dariusz avait du programme était la suivante : un programme avec du contenu Polonais, des acteurs Polonais et tourné en Pologne. Les Polonais ont apporté 80 % du budget. Il n’y a pas eu de problème avec l’équipe et le matériel.

Tout comme la BBC, Matthew Patnick n’avait jamais collaboré avec un partenaire polonais. Il explique qu’un compromis a été trouvé avec au niveau de la production et des langues, 10% venant du Royaume-Uni et 90% venant de Pologne. Cet accord fut avantageux car pour filmer, on doit le notifier mais il est possible de le faire où on veut – que ce soit à Varsovie ou à Cracovie. L’histoire se déroule en Europe mais tout a été filmé en Pologne.

Egalement, l’équipe confirme que le casting fut aussi un défi. La BBC était d’accord pour un cast polonais… qui devait néanmoins parler anglais. Dariusz a alors fait venir des acteurs polonais dont le niveau supposé dans cette langue était correct, mais aucun n’avait finalement un niveau suffisant. Ils ont ainsi trouvé un des acteurs juste deux semaines avant le tournage. Cependant, les acteurs ont du refaire un doublage de leurs propres performances en anglais, puis en polonais. L’équipe affirme qu’ils ne recherchent pas un accent consistant en Anglais.

Concernant les critiques vis-à-vis du programme, le programme fut facile à promouvoir car il a été diffusé quasiment en même temps en Angleterre et en Pologne. Le fait que David Tennant soit une star au Royaume-Uni a aussi joué en Angleterre, mais moins en Pologne.

Malgré ces problèmes, il n’y a pas eu de problème lors de cette collaboration – ou peu. Le travail s’est fait sur fond amical, avec compréhension et respect. Matthew Patnick corrobore ces récits en disant qu’il n’y a eu aucun problème éditorial ou financier.

Concernant les droits internationaux, la BBC a du faire de nouvelles règles pour cette coproduction selon Ben Donald bien qu’il n’ait pu en dire plus. La BBC Worldwide reste le principal intervenant dans la distribution du programme à l’exception de la Pologne.

Pour le futur, l’équipe veut continuer les adaptations avec la Pologne. Des pourparlers ont été effectués mais même si un sequel est planifié, rien n’est avancé pour l’instant.

IMG_6641

Pour le trailer de la série, c’est par là :

 Article rédigé par Frédéric Sy

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s